Fonction publique hospitalière : bronca contre la suppression des CHSCT

Les organisations syndicales s’apprêtent à saisir Matignon au sujet de la disparition des CHSCT dans la fonction publique hospitalière. C’est la suite de la levée de boucliers qui a salué la présentation du décret idoine, lors de la dernière réunion du conseil supérieur de la fonction publique, le 25 juin. Celle-ci a été écourtée. Comme un seul homme, les représentants , CGT, FO, CFDT, SUD et Unsa ont claqué la porte, « sans attendre la fin de présentation du projet de décret », précise la CGT.

 

Ce texte prévoit notamment, comme le prévoit la loi de transformation de la fonction publique, de remplacer les CHSCT par une formation spécialisée du CSE.  Le seuil minimum pour une mise en place obligatoire d’une telle commission spécialisée serait 200 agents couverts.  

 

Inacceptable, pour les syndicats. « La suppression des CHSCT remplacés par une instance vidée de tout contre-pouvoir par la remise en cause du recours à l’expertise ne sert qu’à une seule chose : protéger les directions en leur laissant tout pouvoir », fulmine la CGT.