Formation : encore convalescent, Forco, collecteur du commerce et de la distribution reprend l’initiative

Le Forco sort de la défensive et recommence à prendre des initiatives, en attendant de sortir définitivement du rouge d’ici à fin 2017. L’organisme collecteur du commerce et de la distribution, dirigé depuis novembre dernier par Philippe Huguenin-Génie, ex-Opcalia, traîne encore un déficit de 6 M€, contre 35 M€ précédemment). Le 9 septembre prochain, il tiendra un stand au Moovijob Tour, salon emploi formation carrière qui se déroulera à Strasbourg, pour y courtiser jeunes et employeurs de la branche. Dans un autre registre, le conseil d’administration vient de revoir à la hausse les modalités de financement de la formation des salariés des TPE. Cette décision doit beaucoup au soutien financier du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). À compter du 1er juillet, l’enveloppe budgétaire allouée à chaque entreprise adhérente de moins de 10 salariés passe de 1 200 € à 1 800 €. Le subside permet de prendre en charge les coûts pédagogiques dans la limite de 35 € par heure , ainsi que les frais de salaire, à concurrence de 13 € l’heure. En mai dernier, l’opca du commerce et de la distribution a créé deux délégations régionales pour s’adapter à la nouvelle géographie des régions. Ce qui porte à treize le nombre de ses implantations territoriales.

 

Cette santé financière retrouvée permet au collecteur de poursuivre la mise en place de la réforme et d’envisager l’avenir avec sérénité. Pour le préparer, toute la gouvernance était réunie en conclave les 7 et 8 juillet derniers pour « définir les orientations stratégiques des trois prochaines années ». La présidente, Christine Courbot, assure : « la question de la survie du Forco, qui était posée il y a un an, n’est plus à l’ordre du jour. Nous avons mis en place des procédures qui sécurisent notre fonctionnement. 2016 est une année de transition, qui doit nous permettre de reconstruire et de consolider nos fondatioco ».