Forte tension à la DGEFP, occupée par des sans-papiers.

Des travailleurs sans-papiers soutenus par les syndicats CGT, SUD et FSU du ministère du Travail occupent des locaux de la DGEFP, dans le 15e arrondissement de Paris depuis le début de l’après-midi. Selon les manifestants, le cabinet de la ministre Myriam El Khomri a pris contact au téléphone avec une délégation. Il aurait posé comme préalable à toute discussion  la fin de l’occupation des lieux. De fait, l’évacuation du bâtiment par les forces de l’ordre est en cours. Les protestataires auraient obtenu l’assurance qu’une délégation sera reçue d’ici à la fin de la journée, rue de Grenelle, siège du ministère.

 

Des opérations du même genre avaient précédemment pris pour cible plusieurs autres bâtiments du ministère, dont l’inspection du travail le 27 janvier, la direction générale du travail (DGT) les 29 et 30 mars. Les sans-papiers réclament « la régularisation sur simple preuve de relation de travail, sans condition de durée, ni de séjour, ni d’emploi ».