France Active et Initiative France vont fusionner

À droite, France Active qui conseille les porteurs de projet et les aide à créer leur activité. À gauche, Initiative France, premier réseau associatif de financement et d’accompagnement des créateurs, repreneurs et développeurs d’entreprise. Le premier, présidé par Pierre-René Lemas, ex-DG de la Caisse des Dépôts, s’appuie sur 42 associations territoriales et compte trois sociétés financières. Il garantit et finance chaque année les projets de près de 7 500 entrepreneurs, générant près de 40 000 emplois. Le second, piloté par Louis Schweitzer, ancien patron de Renault, est fortement ancré localement avec 215 associations. L’an dernier, il a soutenu et financé la création ou reprise de 17 325 entreprises, soit 45 741 emplois créés ou sauvegardés.

 

D’ici à fin 2020, ces deux réseaux complémentaires ne feront plus qu’un. Les assemblées générales de France Active et d’Initiative France ont décidé de se rapprocher.  « Ce projet de rapprochement intervient de manière naturelle et logique entre deux grands mouvements associatifs de l’accompagnement et de financement à l’entrepreneuriat », expliquent les futurs alliés.

 

Le futur réseau portera un modèle solidaire. Il aura pour ambition d’accompagner et financer les entrepreneurs qui ont besoin de soutien pour réussir, parce que leur action et leur engagement contribuent à bâtir une économie plus humaine, plus inclusive et plus durable dans chaque territoire ». Ce rapprochement doit aussi permettre de « faire plus et mieux et d’ouvrir de nouvelles frontières en améliorant les conditions de mise en œuvre de l’offre actuelle ».