Gestion RH : les ministères sociaux se veulent vertueux

Les ministères chargés des Affaires sociales et de la santé ; du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle ; de la Famille, de l’Enfance et des Droits des femmes ; de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, bref, ce qu’il est convenu d’appeler ministères sociaux, ont pour objectif de renouveler le Label Diversité de l’Afnor. Ils l’avaient décroché une première fois en 2012, en reconnaissance de leur engagement en matière de prévention des discriminations, de l’égalité des chances et de la promotion de la diversité dans le cadre de la gestion des ressources humaines. Le label induit en tout la conformité à 23 critères de respect de la diversité. Cela va de l’origine  à l’apparence physique, en passant par la précarité sociale, le lieu de résidence ou encore l’âge et l’orientation sexuelle.

 

Dans le même temps, ces administrations se préparent à obtenir un autre label, celui de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.  Pour  cette  nouvelle distinction, elles se sont engagées à améliorer l’analyse de la situation des genres; à lutter contre les stéréotypes, les préjugés et autres facteurs de discrimination.  Elles ont aussi pris des mesures pour sensibiliser leurs agents à la problématique de l’égalité. Cet arsenal est complété par des actions spécifiques liées aux recrutements et à l’articulation des temps de vie.