Groupe Mgen-Istya-Harmonie verra officiellement le jour en septembre prochain

La date de naissance officielle du premier groupe mutualiste de protection sociale est connue : ce sera courant septembre prochain. En gestation depuis plusieurs mois, le rapprochement des mutuelles des groupes Mgen, Istya et Harmonie  a pour objectif de constituer un pôle non lucratif de santé et de protection sociale, acteur global de santé. Il couvrira 10 millions de personnes.

En attendant le décollage officiel, le comité de direction du futur groupe s’installera dans des locaux dédiés, situés à la tour Montparnasse à Paris, dès le 1er mars, afin de préparer les prochaines étapes et mener à bien les différents chantiers. Thierry Beaudet devrait prendre la présidence de l’UMG. La présidence de l’Union faîtière du livre III et la vice-présidence déléguée de l’UMG  reviendra probablement à Joseph Deniaud, ce sont les seuls candidats. François Venturini, assurera la direction générale, Jean-Louis Davet rejoindra le groupe en tant que DG délégué. 

 

« Dès sa constitution, le groupe portera une stratégie globale dans l’objectif notamment de conforter ses positions sur la santé ; de créer de nouveaux services en matière de parcours de soins, de prévention, de dépistage, d’assistance », souligne un communiqué qui tient lieu de faire-part de naissance.

 

Le nouvel ensemble investira dans les nouvelles technologies et exercera sur les mutuelles affiliées un contrôle stratégique sur le marché des grands comptes collectifs (publics ou privés) et sur les accords de branche, ainsi que le positionnement des mutuelles en matière de labellisation. L’ombrelle concernera aussi la prévoyance, la dépendance, l’épargne et la retraite, l’assistance, l’IARD, les services bancaires, les services innovants.  Le développement de l’offre de soins et du conventionnement avec les professionnels de santé, de même que le développement à l’international entrent également dans le champ du suivi.