Handicap : Harmonie Mutuelle entre dans le club restreint des entreprises qui respectent le quota

Avec un taux d’emploi de 6.62 %, Harmonie Mutuelle dépasse le seuil légal d’emploi de travailleurs handicapés.

Harmonie Mutuelle est un nouveau venu sur ce terrain. Son premier accord d’entreprise en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap date seulement de 2013. Mais le groupe progresse vite, en s’appuyant sur trois piliers. Primo, le recrutement et l’embauche de personnes en situation de handicap :   en trois ans, plus de 70 d’entre elles ont été embauchées. Secundo, l’intégration et l’accompagnement : 61 aménagements de poste ont été faits. En outre, la mission handicap a essaimé une dizaine de relais en région. Les relais qui ont été formés aux représentations du handicap, au recrutement spécifique, à la mise en relation avec le réseau de prestataires emploi spécialisé, accompagnent les salariés concernés et mettent en place des actions de compensation. Tertio, Harmonie Mutuelle maintient des opérations régulières de sensibilisation de tout le personnel, y compris par des activités ludiques et sportives.

 

Résultat : trois ans après, le groupe dépasse le seuil légal et ne compte pas s’arrêter là. Un avenant à l’accord devrait être signé le 9 juin pour l’année 2016. Il vise à améliorer le dispositif. « Notre mission handicap va voir ses compétences s’élargir à l’égalité des chances et à la diversité » dévoile la DRH, Caroline Lebrun. « S’ouvrir à la diversité, c’est reconnaître que la différence est un atout qui permet de stimuler l’innovation et la créativité. Fort des bons résultats de notre politique handicap volontariste, nous souhaitons être offensifs pour élargir notre engagement sur ce sujet. Ces sujets sont en résonnance avec notre politique de responsabilité sociétale et nos valeurs mutualistes », se flatte Catherine Touvrey, DG déléguée.