Harmonie Mutuelle résiste à la tentation du chômage partiel

La mutuelle s’est formellement engagée à ne pas recourir au chômage partiel jusqu’à début mai. « Nous avons décidé peser le moins possible sur les comptes publics et voulons préserver la sérénité de nos collaborateurs sur la question des revenus », explique la direction. La sécurité des 4700 collaborateurs et des  2100 délégués bénévoles est aussi une priorité. Les agences Harmonie Mutuelle n’accueillent plus le public depuis le 16 mars.

 

Pour assurer la continuité de l’activité assurantielle, tout le personnel permanent a  accès au télétravail. Avant la crise sanitaire et le confinement, ils étaient 2700 en mesure d’officier à distance. La montée en puissance a été réalisée  en cinq  jours chrono. Les conseillers répondent aux attentes des adhérents. « 99,6 % des appels réceptionnés. Plus de 95 % des mails traités, malgré un volume en hausse de 0 % », affirme la mutuelle.  

 

Dans le même temps, les collaborateurs sont encouragés à s’impliquer dans l’entraide et la solidarité, dans le cadre d’un mécénat de compétences abondé par l’employeur.