Index de l’égalité professionnelle : coup de main du ministère du Travail aux TPE

Le compte à rebours est enclenché, pour les entreprises de moins de 50 salariés et plus. Dans 10 jours, elles devront publier leur index de l’égalité professionnelle. Pour aider celles qui peinent encore à y voir clair à se préparer à la date butoir du 1er mars, le ministère du Travail a mis en place un site internet, une hotline et des formations.

Cette boîte à outils inclut : un simulateur en ligne qui permet, à partir des données de l’entreprise, de calculer son Index et ses indicateurs et de les transmettre à l’administration. Il est accessible sur index-egapro.travail.gouv.fr .

 

Le pack comprend aussi un service téléphonique, Allo Index Egapro joignable au 0 800 009 110 (appel gratuit + coût de la communication). Les entreprises y trouveront des réponses à leurs interrogations concernant les effectifs, les rémunérations, la période à prendre en compte, etc.

 

La troisième composante du kit est un ensemble de stages et de modules pédagogiques en ligne sur le calcul de l’Index et la conception des mesures correctives, quand celui-ci révèle des disparités injustifiées entre les femmes et les hommes. Ces stages gratuits se déroulent en présentiel en région et à distance. Un module en ligne permet par ailleurs de se former seul et à son rythme. Ces formations sont dédiées aux TPE et PME de moins de 250 salariés.

 

 

Au 1er mars, celles-ci devront avoir calculé et publié leur Index de l’égalité professionnelle et l’avoir transmis, avec le détail des calculs, à leur Direccte ou Dieccte. Les contrôles de l’inspection du travail sur la question de l’égalité entre les femmes et les hommes ont été renforcés. Les entreprises qui n’auront pas publié leur Index s’exposent à une pénalité pouvant représenter jusqu’à 1 % de leur masse salariale.

 

Toutes les informations sur ces solutions d’aide sont détaillées sur le site internet du ministère du Travail travail-emploi.gouv.fr.