Industrie du futur : les entreprises apprennent à travailler ensemble sur la formation

Encouragées par le Conseil national de l’industrie, les entreprises travaillent ensemble au sein des filières à l’évolution des dispositifs de formation, en les adaptant au virage numérique.

La période de transition numérique appelle à l’expérimentation de nouvelles méthodes de diffusion et d’acquisition des compétences,recommande le Conseil national de l’industrie (CNI) qui vient de publier son rapport annuel 2016. Cette instance permanente placée auprès du Premier ministre émet des avis et des recommandations sur les politiques publiques liées à ces secteurs, notamment en matière de formation. Dans la série des bonnes pratiques collaboratives, l’organisme cite les MOOCS, les démarches d’entreprise apprenante, les usines-écoles, et les formations sur mesure assistées par le big data. Autres pistes : les campus des métiers et des qualifications (CMQ), fondés sur la mise en réseau. On dénombre déjà 77 CMQ qui fonctionnent sur une base partenariale. Ouverts, ils proposent des parcours articulant formations initiale et continue, ainsi que des diplômes, modules et stages complémentaires.

 

Pour des besoins basiques et immédiats, les entreprises peuvent recourir aux certificats de qualification professionnelle (CQP) ou aux certificats de qualification professionnelle interbranches (CQPI), facilement mobilisables. Ces titres peuvent « compléter une offre de formation initiale, tout en stimulant les synergies » entre familles professionnelles souligne le CNI. Les exemples de coopération de ce genre s’accroissent, mais restent encore en nombre insuffisant.