Industrie : le Ceser de Nouvelle- Aquitaine veut plus d’ambition pour la filière aéronautique

Consulté par l’exécutif régional sur le développement de la filière aéronautique, le Conseil économique social et environnemental régional (Ceser) demande des ambitions plus fortes et un volet social.

La Nouvelle-Aquitaine étant la troisième région aéronautique de France, le Conseil régional soutient fortement ce secteur. Consulté par l’exécutif régional sur un nouveau plan de développement de la filière, le Ceser reconnaît « la constance et la continuité de l’action régionale », mais regrette l’absence de bilan et d’évaluation des engagements pris jusqu’ici. L’assemblée consultative déplore également « l’absence d’une ambition sociale forte et d’un volet spécifique dédié à l’emploi ». Bien que l’aéronautique profite d’une croissance forte, la situation sociale est de plus en plus tendue , en particulier pour les salariés des sous-traitants.

 

Les défis à relever sont nombreux : renouvellement massif des compétences, recrutement et maintien des emplois dans de nombreuses entreprises , remplacement de chefs d’entreprise près de la retraite, challenge international, sur fond de transformation géopolitique et technologique, etc.

 

Le Ceser préconise l’organisation d’une « démocratie sociale territoriale à l’échelle de la filière, avec la mise en place de critères RSE exigeants dans les dispositifs d’interventions régionaux. » Elle demande aussi que la situation des sous-traitants soit prise en considération. « Ils sont trop souvent confrontés à des exigences d’investissements et de réductions des coûts très élevées de la part des donneurs d’ordres. Le Conseil régional doit jouer un rôle d’impulsion et de coordination de l’ensemble des acteurs publics, pour une intervention qui responsabilise plus et mieux les grands groupes ».