Ingénierie : en cas licenciement collectif, les PME et leurs salariés seront accompagnés

Les partenaires sociaux de la Fédération Cinov (une des deux organisations patronales de la branche des bureaux d’études techniques, des cabinets d’ingénieurs conseils et des sociétés de conseils, avec le Syntec), viennent de conclure un accord qui garantit aux salariés de toute PME de plus de 10 personnes, un accompagnement approprié, en cas de difficulté économique aboutissant à un projet de licenciement collectif.

 

Il existait  un accord de ce type au sein du secteur, depuis octobre 2008. Mais il fixait à 100 employés la taille minimum pour bénéficier d’une action du Cinov. Désormais, « la commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) pourra décider d’intervenir en soutien, afin d’épauler l’entreprise et ses salariés. Elle utilisera pour ce faire des fonds dédiés, gérés par le Fafiec, l’Opca de la branche », explique Frédéric Lafage, vice-président en charge des affaires sociales.

 

Cinov regroupe 14 syndicats et 17 chambres régionales des métiers de la prestation intellectuelle du conseil, de l’ingénierie et du numérique, des activités qui couvrent 80 000 entreprises, et 910 000 salariés, pour un chiffre d’affaires de 120Mds€.