Insertion des jeunes : les mutuelles triplent leurs offres de postes en alternance

Les mutuelles et unions mutualistes proposent cette année 3 000 postes en alternance, au lieu d’un millier, habituellement.

Ces postes sont à pourvoir bien pour les activités d’assurance, mais aussi pour la gestion des soins dans quelque 2 800 services de santé. Les métiers concernés sont donc très variés. Cela va de la relation clients à l’accompagnement des patients, en passant par le marketing, l’actuariat, l’analyse de données, l’optique, les spécialités dentaires, les ressources humaines, les systèmes d’information, la communication, etc.

 

Les employeurs soulignent « le niveau de satisfaction élevé des jeunes salariés dans la branche Mutualité en raison de l’utilité sociale des entreprises mutualistes et du sens donné à la pratique des métiers ». Selon un sondage Ifop réalisé pour l’Association nationale des employeurs de la Mutualité (Anem), 88 % des moins de 35 ans ont une bonne image de leur entreprise mutualiste : c’est 14 points de plus que la moyenne nationale dans cette tranche d’âge.

 

 « Nous avons depuis plusieurs années une politique volontariste en faveur de l’apprentissage et, plus généralement, du développement des parcours professionnels. L’accueil de salariés en alternance est donc en plein accord avec notre vision solidaire et responsable des ressources humaines. Dans la période compliquée que vivent de nombreux jeunes, il est de notre devoir d’être à leurs côtés et de les aider à prendre leur envol.» , insiste explique Marie-Pierre Le Breton, présidente de l’Anem (Photo). Les mutuelles emploient au total 75 000 personnes.