Accompagnement : les ambitieux projets de l’association Veta pour les adultes autistes

Des travailleurs autistes et performants au travail, ce n’est pas seulement dans Good doctor, à l’écran. Oubliez les (fausses) idées toutes faites sur l’autisme. En France, 40 000 d’entre eux  sont en emploi. Et l’autisme performant au travail, ça existe. Une association, Vivre et travailler autrement, alias Veta, s’y emploie depuis 2015. Créée sous l’impulsion de Jean-François Dufresne, cadre dirigeant d’Andros et père d’un enfant autiste, elle accompagne de jeunes adultes dans cette situation vers une plus grande autonomie, par le travail.

 

Le dispositif est associé à un socio-éducatif. Il est déployé dans plusieurs grandes entreprises, dont le groupe Aoste et L’Oréal. Veta a en portefeuille une dizaine de projets avec de nouvelles entreprises partenaires, susceptibles de fournir des opportunités à plus de 120 adultes autistes (en CDI), d’ici à deux ans. Ce n’est encore qu’un bout du chemin, il y a en France plus de 390 000 autistes en âge de travailler. Seuls 10 % ont un emploi.Veta propose aux DRH , dirigeants d’entreprises et de structures associatives rémunérant du personnel, un webinaire sur ce thème, à l’occasion de la fête du Travail.

Plus d’infos ici http://www.vivreettravaillerautrement.org/