Intégration des réfugiés : une expérimentation dans la filière BTP

La Fédération nationale des travaux publics (FNTP) mène une expérience d’accueil et de formation de réfugiés sur des chantiers franciliens. Elle s’appuie sur le concours d’entreprises volontaires.

Une première promotion de 22 réfugiés bénéfice du dispositif. Après un rapide apprentissage du français et l’acquisition de savoirs de base, du vocabulaire technique propre à l’univers des TP et des dispositifs de sécurité, Ils ont été affectés sur différents chantiers menés par les entreprises volontaires dans le cadre d’un contrat de professionnalisation en alternance. Ce parcours devrait les mener vers un diplôme de coffreur-bancheur dans le génie civil.

Deux de ces stagiaires font leurs armes chez Spie Batignolles génie civil, mandataire sur le chantier du prolongement de la ligne 14 du métro à Saint-Ouen (93), que la ministre du Travail, Miriel Pénicaud,  a visité ce 6 février, en vue de la signature d’une convenion cadre avec la branche. Les stagiaires concernés interviennent sur le chantier jusqu’à ce prochain été. Ils sont suivis par un tuteur-chef de chantier, chargé de les épauler sur le terrain et les former.