Intempéries : l’hôtellerie-restauration actionne le levier solidarité

Suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues dans la nuit du 3 au 4 octobre dernier sur le sud-est, la commission d’action sociale de la branche hôtels-cafés-restaurants (HCR) a décidé de mettre en place un dispositif d’aide en favzeur des salariés sinistrés. Le coup de pouce exceptionnel sera de 1000 € par tête, abondée de 500 € par enfant à charge. Elle sera accordée à deux conditions. Primo, que l’entreprise ait été fermée depuis au moins dix jours et les salariés contraints en chômage technique. Secundo, que l’habitation du salarié ait été atteinte au point de l’obliger à se reloger dans sa famille ou ailleurs.

Une assistance similaire avait été mobilisée lors de précédentes catastrophes climatiques.