Jeunes et seniors : ils rament sur le marché de l’emploi avec des attentes différentes

Malmenés sur le marché de l’emploi, les jeunes et les seniors ont des attentes particulières, constate l’Indice de Confiance Emploi de PageGroup. Pour tous, trouver rapidement un emploi est une priorité, mais la jeune génération privilégie avant tout l’intérêt du poste, et les seniors une seconde voie professionnelle pour mettre à profit leur riche expérience.

Ce baromètre trimestriel a donné la parole à trois générations sur leur situation professionnelle et leur perception du marché de l’emploi : les moins de 30 ans, les candidats de 30 à 49 ans, et les plus de 50 ans. Après un an d’observation et le dépouillement de 5 047 réponses de participants en PageGroup constate que les sondés sont peu confiants dans la situation du marché : seuls 42 % tablent sur une amélioration à court terme. Les moins de 30 ans restent les plus optimistes : +10 points par rapport aux 30 — 49 ans et +17 points par rapport au plus de 49 ans.

 

Ce manque de confiance amène les intéressés à reconsidérer leurs attentes. Le bien-être au travail devient le critère le plus primordial dans la recherche d’un nouveau poste : les bonnes relations entre managers et collaborateurs sont plébiscitées par 95,3 % des candidats. En outre, un équilibre personnel est primordial pour 82,5 % des sondés

 

Le second levier de motivation est la recherche de nouvelles compétences. Parmi les personnes interrogées, 76,6 % mentionnent l’importance de l’accès à des formations professionnelles dans leur critère de recherche d’emploi et 32 % recherchent un nouvel emploi pour acquérir de nouvelles compétences.

 

Pour toutes les générations, trouver rapidement un emploi est une priorité, mais la jeune génération privilégie avant tout l’intérêt du poste, et les seniors une seconde voie professionnelle pour mettre à profit leur riche expérience