Journée des aidants : les groupes de protection sociale se décarcassent

L’accompagnement d’une personne âgée dépendante concerne aujourd’hui plus de quatre millions de Français. Un chiffre qui devrait encore progresser du fait de l’allongement de la durée de vie. Souvent considéré comme allant de soit, cet engagement impacte fortement la vie personnelle et la santé des aidants. Surtout lorsqu’ils sont salariés.

 

Le 6 octobre sera la Journée nationale des aidants. Ils n’ont pas la tache facile. 62 % d’entre eux déclarent négliger leur propre santé au profit de celle de la personne aidée. 24 % y consacrent plus de 20 heures par semaine et un sur deux est épuisé moralement ou physiquement. Surtout s’il maintient une activité professionnelle prenante.

Malakoff Médéric, leader de la protection sociale et complémentaire qui en est partenaire, privilégié, le groupe déploie une campagne nationale de 30 rencontres organisées partout en France. Au programme: des conférences d’information pour comprendre les pathologies liées au grand âge et mieux accompagner un proche dépendant ; des ateliers de sophrologie basés sur des exercices de relaxation et de respiration pour apprendre à « lâcher prise » et prendre soin de soi ; des rencontres avec des professionnels de la dépendance et des associations partenaires pour s’informer sur les solutions de répit et les dispositifs d’aide.

 Le groupe paritaire et mutualiste a de l’expérience dans ce domaine. En 2013, plus de 4 200 aidants familiaux ont bénéficié des conseils et de l’expertise du réseau social de Malakoff Médéric : aides pour financer une solution de répit ou l’installation d’un dispositif de téléassistance, orientation vers des prestataires de services, organisation de conférences d’information gratuites ou de bilans de santé, recherche d’une solution d’accueil adaptée, accès prioritaire à un parc médico-social de plus de 12 000 places. Il a également lancé d’un site internet grand public d’information, de conseils et de partage d’expériences pour les aidants familiaux (lesitedesaidants.fr).

 Une autre référence de la protection sociale, Agrica, y met aussi du sien. Elle se décarcasse pour la circonstance, en choisissant de projeter le  documentaire « Les oubliés d’Alzheimer », dont elle est partenaire, dans 8 villes. Les séances seront suivies de débats entre professionnels et aidants. « Ils sont l’occasion de rappeler l’ensemble des dispositifs que nous mettons en place ou soutenons depuis de nombreuses années », disent les dirigeants.