La cession de Bricorama au groupe Les Mousquetaires passe par la case tribunal

Une nouvelle mission médiatique pour Thomas Hollande. Le fils de l’ancien président qui officie au cabinet d’avocats LBBa, va défendre le comité central d’entreprise qui saisit la justice pour faire suspendre la vente de Bricorama au groupe Les Mousquetaires

Le CCE de Brcorama va engager une procédure judiciaire devant le tribunal de grande instance de Créteil (94)  pour obtenir la suspension du projet de cession des activités de Bricorama au groupe Les Mousquetaires, tant qu’il n’aura pas obtenu des informations précises sur cette opération, et notamment ses conséquences sociales. L’instance demande, en outre, la condamnation de l’employeur pour délit d’entrave. Son avocat, Thomas Hollande (cabinet LBBa) devrait saisir dès cette semaine le tribunal de grande instance de Créteil .

 

L’opération a été annoncée début juillet. Elle pourrait entraîner le passage en franchise de tout ou partie du réseau. C’est le modèle économique de prédilection d’Intermarché et de Bricomarché, les enseignes qui se cachent derrière Les Mousquetaires.

 

Les représentants du personnel  veulent une négociation préalable à la vente, portant sur le maintien de l’emploi, au moins jusqu’au 31 décembre 2020 ; les conditions d’accompagnement des éventuels départs volontaires ou contraints ; l’octroi d’une prime de transfert censée compenser la perte des avantages subie par les salariés en cas de migration vers un franchisé au-delà de 2020.