La CFE-CGC veut relancer son réseau féminin

Le président du syndicat des cols blancs, François Hommeril (photo), sonne le réveil. Il veut relancer le réseau féminin Equilibre  créé en 2004, mais dont le développement stagne. Épaulé par Éric Freyburger, délégué national à l’emploi, à la  formation, et à l’égalité professionnelle, il a réuni les animateurs de la structure au siège parisien de la confédération, dans la perspective du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes. Leur mission : élaborer des pistes pour des droits négociables dans les  entreprises comme dans les structures publiques. Les thèmes sont légion : les congés parentaux, les temps partiels,  la garde des enfants, le travail à distance, les écarts dans la progression des carrières, les rémunérations et les retraites.

 

La CFE-CGC dit vouloir contribuer à la diffusion des bonnes pratiques tout en poussant à davantage mixité « dans toutes les fonctions, quel que soit le niveau hiérarchique ».