La CGT ne signera pas l’accord sur la formation professionnelle

La confédération de Montreuil ne signera pas l’accord national interprofessionnel sur la formation professionnelle. Elle n’y voit que « des reculs sociaux ».

Pour la CGT, l’analyse de ce projet d’accord fait apparaître « une logique d’individualisation de la formation, initiée par la création du Compte personnel de formation (CPF) en tant que dispositif unique ». La confédération déplore également l’allégement des obligations de financement qui pèsent sur les employeurs. « C’est un démantèlement complet du système de financement », selon elle.

 

La CGT est en désaccord avec les « blocs de compétences », la réforme de l’apprentissage, la refonte du Congé individuel de formation (CIF) « seul droit à formation opposable dont disposent les salariés ». Même l’accroissement du capital d’heures alloué au Compte personnel de formation lui semble « un leurre pour la majorité des salariés »