La CGT tire à boulets rouges sur le rapport Vachey

Les préconisations de Laurent Vachey, inspecteur général des finances, ancien directeur de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), font bondir la CGT. Missionné par le gouvernement pour réfléchir aux fondements d’une branche autonomie de la Sécurité sociale, le rapport remis au gouvernement le 14 septembre dernier, propose plusieurs pistes de financement. Primo, mobiliser le Fonds de réserve des retraites (FRR),. Secundo, réorienter la part de taxe sur les contrats d’assurances à la branche autonomie et abaisser le taux de participation des employeurs de plus de 50 salariés à l’effort de construction. Tertio, transférer des recettes de la branche famille.

 

Une partie des ressources proviendraient d’un relèvement de prélèvements obligatoires imposés aux entreprises, de financements privés (assurance-vie, patrimoine immobilier). Les salariés sont sollicités via une seconde journée de solidarité ou la réduction de l’abattement dont ils bénéficient sur la CSG. Le tout serait complété par des mesures d’économies. Le gouvernement a déjà annoncé qu’un certain nombre de recommandations sera mis en œuvre dès le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021.

 

Pour la CGT, l’État s’apprête à « racketter les retraités et les personnes en perte d’autonomie ». La confédération de Montreuil voit dans le schéma la confirmation de « l’étatisation de la gestion de la perte d’autonomie, antinomique à son intégration dans la Sécurité sociale ». Selon l’organisation, les premiers perdants seront les retraités, présentés comme des « nantis », avec alignement de leur CSG sur celle des actifs et la réduction de moitié de l’abattement fiscal de 10 % sur leur pension. Ce serait aussi une réduction de niches sociales et fiscales, pour les résidents en Ehpad .  « En revanche, rien n’est demandé aux entreprises, si on excepte la proposition de limiter l’exonération de cotisations patronales famille sur les plus hauts revenus, entre 2,5 et 3,5 SMIC, insiste la CGT.