La charte pour la parité dans l’immobilier démarre en trombe

Lancée cet automne à l’instigation de Stéphanie Bensimon, présidente du Cercle des Femmes de l’Immobilier et dirigeante de l’activité Real Estate d’Ardian (photo), la Charte d’engagements en faveur de la parité et de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans les entreprises et les organisations du secteur immobilier vise à développer la mixité dès l’embauche , à fidéliser les talents, notamment féminins,  à  les former et à les accompagner tout au long de leur carrière. Il est aussi question de garantir l’accès équilibré des  genres aux postes stratégiques de l’entreprise.

Une centaine de sociétés du secteur  ont déjà adhéré pour  quatre ans renouvelables. Afin de s’assurer que les objectifs sont  bien respectés, un comité diversifié appelé l’Observatoire Charte parité en immobilier sera chargé de suivre les indicateurs mesurables de la charte et revoir ses objectifs au fil du temps afin de rester en ligne avec ses ambitions initiales ainsi que de veiller à la bonne exécution de la charte.

 

BNP Paribas Real Estate vient de la signer. Comme tout adhérent, l’entreprise s’engage à avoir un reporting des objectifs et des résultats en matière de « performance parité » , présenté régulièrement au directoire. Elle promet aussi de garantir l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, à poste et responsabilités égales, en réduisant l’écart à moins de 10% en 2023 pour atteindre l’égalité salariale en 2025. Autre engagement : atteindre 30% de femmes d’ici 2027 et 40% d’ici 2030 dans les différents Comex et Codir.

 

L’entreprise devra également s’engager à respecter 6 des 15 objectifs complémentaires listés dans la charte parmi les thématiques suivantes : parité femmes hommes, formation et mentoring, équilibre vie privée, recrutement et promotion des talents, égalité salariale et transparence et enfin la visibilité.