La crise sanitaire laisse les relations entre salariés et employeurs inchangées

L’étude OpinionWay commandée par Manutan sur “les actifs et la marque employeur pendant la crise” et destinée à comprendre et à analyser l’impact de la crise sanitaire sur la relation des actifs avec leur entreprise montre que les liens avec les employeurs restent inchangés.

En dépit de la crise sanitaire, 60 % des actifs estiment que le lien avec leur employeur reste inchangé. 15 % des actifs sondés vont plus loin en affirmant que les rapports se sont renforcés dans cette situation où la solidarité était de mise. La grande majorité des actifs (68 %) considère que leur entreprise a fait le maximum pour les aider, les soutenir et les accompagner pendant la crise. De plus, 45 % déclarent que leur entreprise a même créé des emplois, chose rare en cette période mondiale complexe. Huit salariés sur dix estiment que leur entreprise est restée fidèle à ses valeurs. Ils sont 83 % à déclarer que leur employeur met un point d’honneur à « toujours respecter ses collaborateurs et ses fournisseurs ».

 

Toutefois, 25 % des personnes interrogées déplorent un affaiblissement des relations. La perception varie selon l’âge des actifs sondés et du secteur d’activité dans lequel ils évoluent. En premier lieu, 25 % des actifs âgés de 30 à 39 ans, ainsi que 23 % des 40 ans et plus, constatent une dégradation. Leurs cadets de 18 à 29 ans sont plus nombreux (29 %) à estimer que ces relations se sont affaiblies, notamment en raison d’un manque d’intégration. Les secteurs du commerce et du transport sont les plus touchés par cette dégradation du lien (33 %), contre 24 % dans les services. Le BTP semble être le moins impacté avec 20 % de salariés qui jugent les liens affaiblis.

 

Cette étude a été réalisée du 20 au 26 avril auprès d’un échantillon de 1018 personnes, représentatif de la population des salariés et des fonctionnaires âgés de 18 ans et plus