La Face et le ministère de la Ville mobilisent 5000 entreprises en faveur des quartiers prioritaires

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Gérard Mestrallet, président de la Fondation agir contre l’exclusion (Face), signent ce 6 septembre une convention de partenariat visant à impliquer davantage  l’action de la Fondation et de son réseau de 5 250 entreprises dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville d’ici à 2019.

Cet accord triennal renouvelle le rôle joué par la fondation et ses 72 clubs d’entreprises « dans les 1 500 territoires prioritaires de la politique de la ville ». Il porte sur cinq domaines spécifiques. Primo, l’inclusion numérique, notamment à travers le CV vidéo déjà rodé par la fondation, sous le nom de Facealemploi. Secundo, l’insertion sociale et professionnelle. Cela passera par l’expérimentation de nouvelles méthodes avec 1 000 personnes issues des quartiers et très éloignées de l’emploi coachées. Tertio, la professionnalisation des stages en classe de  3eà travers le nouveau projet « Crée ton avenir ». Quarto, l’innovation économique et sociale, via la modélisation et le développement sur plusieurs territoires prioritaires des projets lauréats du concours S’engager pour les quartiers, porté par Face et l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Last but not least, la mobilisation des entreprises en faveur des contrats de ville. La moitié des entreprises du réseau Face étant déjà très impliquée.