La famille avant la carrière : 69% des salariés prêts à quitter un job pour suivre le conjoint ou la compagne

Le site de petites annonces en ligne Vivastreet a interrogé un panel de 882 salariés sur leur choix en cas de mobilité professionnelle dans leur couple. Résultat : 69% des personnes interrogées seraient prêtes à changer d’emploi pour suivre leur conjoint. Et cela, malgré les risques et les incertitudes que peuvent laisser planer un changement de vie professionnelle.En outre, une sur cinq (19%) se déclare prête à affronter le chômage à l’occasion de cette mobilité. Et 12% accepteraient une baisse de rémunération afin de suivre le conjoint ou la compagne dont le changement professionnel entraîne une mobilité géographique.

 

En principe la situation n’est pas pénalisante face aux futurs recruteurs, et vis à vis de l’assurance chômage, la démission est légitime quand une trop grande distance rend impossible la poursuite de la relation de travail. Cela peut donner accès à l’aide au retour à l’emploi.