La Fédération CGT Commerce Services réclame la fermeture des rayons non alimentaires des hypermarchés  

Les hypermarchés qui ont l’autorisation d’ouvrir pendant la crise sanitaire ne vendent pas que des produits alimentaires. Vêtements, articles de bricolage, de loisirs et des équipements de la maison s’y trouvent aussi. Pour la fédération CGT CommerceServices, il n’y a pas lieu d’exposer inutilement les salariés de ces rayons . Sans parler de la distorsion de concurrence. Quel intérêt ont les magasins de grande distribution de maintenir ouverts les rayons bricolage, librairie, jardinerie, textiles, etc., si ce n’est de profiter de la crise sanitaire pour faire plus de profit, alors même que les magasins spécialisés dans ces mêmes articles sont fermés pour éviter la propagation du virus ? »

 

Elle demande aux pouvoirs publics d’ordonner la fermeture immédiate des rayons non alimentaires qui ne sont pas de première nécessité. Cela permettrait selon le syndicat de « réguler le flux de clientèle des magasins et’ éviter aux salariés une cadence de travail trop importante du fait du réassort des rayons, et une exposition trop importante au virus ». Ni les enseignes ni le gouvernement n’ont encore réagi.