La Fédération CGT des personnels des commerces, de la distribution et des services dépose une plainte contre Carrefour

La plainte a été déposée formellement en son nom, ce 31 mars, par l’avocat Damien Condemines, auprès du tribunal de grande instance de Bobigny (93).  Les griefs sont lourds. La Fédération CGT des personnels des commerces, de la distribution et des services entend poursuivre le groupe de distribution pour atteinte involontaire à la vie et pour mise en danger de la vie d’autrui.

 

L’action est consécutive  au décès d’une employée de l’hypermarché Carrefour de Saint-Denis (93), le 26 mars, victime du covid-19, neuf jours après avoir été infectée. Il est reproché à l’employeur Carrefour Hypermarché et à son représentant légal en qualité de personne physique, de ne pas voir mis «à disposition de ses salariés en contact avec la clientèle les mesures de protection nécessaires.  Plus précisément, aucun masque de protection n’a été mis à disposition des salariés en contact avec la clientèle dont les salariés affectés aux caisses du magasin ».

 

L’avocat précise que la  plainte  est  dirigée  « également  contre toute  personne  inconnue  que l’enquête devra déterminer ». Sans attendre, la CGT désigne nommément la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.