La Fédération des partenaires de l’emploi, nouveau venu dans le paysage patronal

A l’heure de la reconfiguration des branches, la Fédération de la formation professionnelle (FFP), le Syndicat des professionnels de l’emploi en portage salarial (Peps), la Fédération nationale du management de transition (FNMT) et Prism’emploi qui fédère les agences d’emploi s’allient pour donner naissance, ce 7 février, à la Fédération des Partenaires de l’Emploi. Ils entendent faire bouger le marché dans un contexte de mutations rapides.

 

Chacune des composantes de la nouvelle organisation professionnelle apportera son expertise pour « faire évoluer le modèle social » afin de le rendre plus « fluide et souple », tout en sécurisant les parcours professionnels.  La Fédération des Partenaires de l’Emploi couvrira le champ de la formation professionnelle, mais aussi ceux de la gestion des transitions professionnelles, de l’intermédiation entre recruteurs et demandeurs d’emploi, de l’accompagnement des parcours professionnels.  La mutualisation des ressources permettra d’insérer plus rapidement les personnes exclues ou éloignées du marché du travail. En outre, l’organisation entend accompagner les actifs tout au long de leurs parcours professionnels.  

 

La fédération est présidée par Patrick Levy-Waitz, vice-président du PEPS, épaulé par trois vice-présidents qui sont Grégoire Cabri-Wiltzer  et Stéphane Mellinger (FNMT), ainsi que Loïc Charbonnier (FFP). François Roux (photo), issu de Prism’emploi,  prendra, début avril, le poste de délégué général.