La guerre des générations en entreprise, vue par Gabs

Il croque la vie des entreprises sous tous les angles et à coups de crayons incisifs depuis des années. Le dessinateur Gabs a précédemment fait rire des réunions, des simulacres de changement, du management erratique, des dérives de la communication. Son dernier Opus qui paraît ces jours-ci chez Eyrolles, observe finement, avec le même humour ravageur, les es baby-boomers, les générations X, Y, Z (et pourquoi pas C cédille) qui semblent dire les uns des autres : « Pousse-toi de là que je m’y mette ! », « C’est moi le plus beau ! », « C’est moi le plus fort ! ».

 

Mais un junior ne fait pas toujours le printemps et un senior n’est pas forcément à l’automne de sa carrière. Et Cela fait plus de 2 000 ans que ça dure et ça continuera, tant qu’on n’aura pas trouvé le changement organisationnel, la restructuration managériale ou l’innovation disruptive contre « le temps qui passe ». Juniors et seniors partagent le même sort : se supporter les uns les autres et faire en sorte que le temps passé ensemble soit du bon temps.

 

« Junior…Senior…Dehors! » GABS  -Eyrolles-