La Halle : procédure de sauvegarde enclenchée, cessions de magasins et licenciements en vue

Après l’officialisation de la mise en procédure de sauvegarde de l’entreprise officialisée en CSE central le 15 avril, le plus dur commence pour les représentants du personnel de La Halle (groupe Vivarte).  C’était attendu, c’est maintenant officiel. La direction de La Halle a annoncé au CSE central réuni le 15 avril. Sa situation, fragile, a périclité avec la crise sanitaire et la fermeture des magasins du réseau. La direction envisage la cession ou la fermeture de plusieurs centaines de magasins, indique la GT qui s’attend à de nombreux licenciements.

 

Les salariés ont précédemment vécu deux plans sociaux intervenus en 2015 et 2017. Un autre circonscrit au siège parisien et à l’entrepôt d’Issoudun (36) est en cours. La fédération CGT Commerce désigne le coupable : « des investisseurs et spéculateurs financiers, à l’origine d’une dette abyssale  et les directions successives qui ont fait de mauvais choix stratégiques ». La CGT de l’entreprise rappelle qu’elle a en son temps « dénoncé et combattu cette mauvaise gestion financière y compris devant les tribunaux ». Elle en appelle aux pouvoirs publics pour « sauver les emplois, quoi qu’il en coûte », allusion aux récents propos du président de la République.