La Normandie tend les bras aux entreprises étrangères créatrices d’emplois

Pour attirer des emplois en Normandie, la région a mis en orbite le 23 juin une Agence de l’attractivité chargée de promouvoir sa marque territoriale. Elle s’appuie sur un comité stratégique au sein duquel siègent des élus, universitaires et chefs d’entreprise emblématiques.

La Normandie ne manque pas d’atours. Pour preuve, 34 entreprises étrangères se s’y sont implantées et y ont investi quelque 125 M€ entre le 1er janvier 2016 et le 31 mars 2017. Elles ont aussi généré 810 emplois nets et permis de sauvegarder plus de 3500 postes. Mais le président du conseil régional, Hervé Morin, veut frapper plus fort.

 

D’abord, les 530 sociétés étrangères sont inégalement réparties. Quatre sur dix sont installées en Seine Maritime, 22 % dans l’Eure et 19 % dans le Calvados.  La Manche et l’Orne se contentent des miettes.  Ensuite, le potentiel de ce territoire reste sous-évalué. Il a pourtant en vitrine sept pôles de compétitivité, dont celui dédié aux transactions électroniques sécurisées (TES) ;  Mov’eo , haut lieu de la R et D automobile et transports publics ; ou encore, Valorial, consacré à l’aliment de demain. Sans parler de la Cosmetic Valley, premier centre de ressources mondial de la parfumerie-cosmétique. C’est le fief de références mondiales de leurs secteurs d’activité, comme St-James, Guy Degrenne, Leblon-Delienne, et de quelques grands noms de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire (25 500 emplois et 800 établissements de production).  

 

Pour faire fructifier ce potentiel, l’agence s’appuiera sur un comité stratégique dans lequel siègent des élus et des notables (président d’université, directrice régionale de la CDC, président du Medef régional, etc.), mais aussi des chefs d’entreprise en vue. A l’image de Gérard Mestrallet, président du directoire d’Engie, Richard Mamez, patron des lampes Berger.

 

La Normandie met en vitrine non seulement les compétences disponibles, les universités et les centres de recherche, ses infrastructures routières, son équipement touristique, mais aussi l’art de vivre et même les beautiful people from Normandie : l’astronaute Thomas Pesquet, le metteur en scène Thomas Jolly, le philosophe Michel Onfray ou le basketteur Nicolas Batum en sont.