La pratique du sport est profitable tant au salarié qu’à à son entreprise

Le Medef, le CNOSF et AG2R La Mondiale dévoilent la première étude jamais réalisée sur l’impact économique de l’activité physique et sportive sur l’entreprise, le salarié et la société.

 

Cette enquête menée par le cabinet de conseil en performance économique responsable Goodwill, s’appuie sur plus de 150 études scientifiques internationales et les premiers résultats d’un questionnaire envoyé à 200 entreprises françaises, de toutes tailles et de tous secteurs d’activité. Elle confirme que l’activité physique et sportive représente un levier de compétitivité pour l’entreprise.

 

Notamment, il en ressort qu’un collaborateur sédentaire qui se met à pratiquer régulièrement une activité physique peut voir sa productivité croître de 6 % à 9 %. De même, une entreprise encourageant ses salariés à cette pratique enregistre, potentiellement,  entre 2,5 et 9,1 % de gains de productivité. Ce n’est pas tout :  un salarié qui bouge économise entre 30 et 34 € de frais de santé par an et allonge sa durée de vie de trois ans.

Les résultats complets seront présentés à l’occasion des 1res Assises européennes Sport et Entreprises qui se tiendront ce jeudi 10 septembre au siège parisien du Medef. Le mouvement patronal et
le CNOSF entendent poursuivre l’incitation à la pratique de l’activité physique et sportive en entreprise. Ils sont prêts à accompagner celles qui le souhaitent.