La première manifestation syndicale virtuelle a lieu

La CGT organise ce 3 novembre la première manifestation syndicale virtuelle. Elle remplace le rassemblement physique que l’organisation aurait préféré. Il s’agit pour les protestataires de signifier leur opposition au « “démantèlement des groupes EDF, Engie et Suez. En guise de pancarte , les participants sont invités à adresser un courrier électronique type au patron d’Engie, à commencer par Jean-Pierre Clamadieu, et au cabinet du ministre de l’Économie et des Finances. ‘Je considère que les enjeux de la transition écologique exigent de maintenir les groupes EDF et Engie intégrés, y compris le maintien de Suez dans Engie’, dit l’e-mail. Il est aussi recommandé aux destinataires ‘d’arrêter le versement de dividendes pour disposer du maximum de ressources financières’ »

A la différence de la manifestation physique, on ne saura pas combien de manifestants en ligne ont suivi le mot d’ordre de la CGT.