La prime d’activité monte en puissance, le RSA recule

D’après le dernier état des lieux de la caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), 2,61 millions de foyers bénéficient de la prime d’activité, un an et demi après sa mise en place. 

 

Entre septembre 2016 et septembre 2017, le nombre de bénéficiaires de la prime d’activité est passé de 2,45 millions à 2,61 millions de foyers, soit une augmentation de 6,4 % sur un an.  Pour les experts des caisses d’allocations familiales (CAF) qui versent ces subsides, « cette progression reflète la dynamique qui a accompagné la création de la prestation et qui s’est prolongée tout au long de l’année 2016 ».

 

Par ailleurs, Par ailleurs, observe la note de conjoncture de l’organisme,  le nombre de foyers dont le responsable du dossier est âgé de 18 à 24 ans s’élève à 431 000 fin septembre 2017. Cela représente une hausse de  3,4 % en un an. Les récipiendaires âgés de 25 ans et plus représentent 2,18 millions de foyers (en hausse de 7,0 % depuis septembre 2016).

 

Dans le même temps, de septembre 2016 à septembre 2017, le nombre d’attributaires du RSA diminue de 2,1%. La tendance à la décroissance amorcée en juin 2016 se poursuit.   Au cours du troisième trimestre 2017, les Caf ont versé environ 2,63 milliards d’euros au titre du Rsa, ce qui représente une diminution par rapport au trimestre précédent, en lien avec la décroissance du nombre de bénéficiaires.