La prime d’activité progresse, le RSA est en repli, constatent les caisses d’allocations familiales

La prime d’activité versée par les caisses d’allocations familiales a  profité à  2,57 millions de foyers  en 2017, départements d’outre-mer et  Mayotte inclus, pour un montant moyen de 163 € par mois.  Au total, cette prestation concerne 5,21 millions de personnes, en comptant les conjoints, enfants et personnes à charge. Au cours du deuxième trimestre 2017, les Caf ont versé 1,28 Md € au titre de la prime d’activité, contre 1,20 Md € au 1er trimestre.  La Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) qui publie ces chiffres ce 19 octobre, précise qu’entre juin 2016 et juin 2017, le nombre d’allocataires a augmenté de 8,5%.

 

À l’inverse, la baisse du nombre de foyers allocataires du revenu de solidarité active (RSA)  se poursuit. Au titre de juin 2017, 1,82 million de foyers résidant en France entière bénéficient du revenu de solidarité active, également versé par les Caf. La décroissance des effectifs concerne l’ensemble des foyers qu’ils empochent ou non d’une majoration liée à leur situation d’isolement avec un ou plusieurs  enfants à charge ou à naître. Le RSA socle  non majoré recule de 2,2 %, celui assorti d’un supplément régresse  de 4,2 %. Au cours du deuxième trimestre 2017, les caisses ont versé près de 2,65 Mds € au titre du RSA, soit une masse financière relativement stable par rapport au trimestre précédent.