La qualité de vie au travail est globalement jugée passable, sans plus

À l’occasion de la 12e Semaine de la qualité de vie au travail, Securex, spécialiste de la gestion du capital humain en entreprise, s’est penché sur la perception qu’ont les Français de leur environnement de travail, via une étude menée avec l’Ifop

 

La moitié des actifs attribue une note située entre 5 et 7 sur dix à leur qualité de vie au travail. Ils sont même 17 % à placer la barre en dessous de 5 sur 10. Ceux-là trouvent leur environnement professionnel carrément mauvais. En revanche, 33 % de happy few placent le curseur entre 8 et 10. Les cadres ont une perception plus optimiste de leur environnement : près d’un sur deux, juge le sien bon, contre 26 % des ouvriers.

 

L’enquête Securex-Ifop souligne par ailleurs de fortes disparités en fonction du secteur d’activité. Ainsi, 40 % des salariés de l’industrie donnent 8/10, contre 25 % dans l’administration et 24 % dans la construction. En outre , c’est au sein des structures de plus de 500 salariés que le jugement est le plus positif.

 

L’enquête a été réalisée par des interviews menées au téléphone, entre le 12 et 13 juin 2015, auprès d’un échantillon de 600 personnes, représentatif de la population active salariée française âgée de 18 ans et plus.