La qualité de vie au travail s’améliore chez Orange, selon le baromètre de la direction

Orange a présenté le 23 juin les résultats de la onzième édition du « baromètre social », réalisé ce mois-ci auprès de 4 000 salariés, par l’institut de sondage CSA. Ce sondage semestriel vise à évaluer la qualité sociale de l’entreprise dans la durée et à s’assurer de l’ancrage du contrat social, lancé en septembre 2010.

 

Les cinq thématiques abordées enregistrent des scores en hausse, selon les données publiées. Ce sont : la stratégie (+3,5), les parcours professionnels (+2,3), la reconnaissance (+0,9) la qualité des relations managériales (+0,4). La qualité de vie au travail, déjà élevée, s’améliore encore de +1,7, passant ainsi en tête des cinq thématiques. Environ 60 % des collaborateurs considèrent qu’ils bénéficient d’une QVT meilleure à celle des autres entreprises et seulement 2 % sont persuadés du contraire, soit 8 fois moins qu’en 2010 (16 %).

 

Le baromètre indique aussi que les salariés sont, en très forte majorité (92 %), fiers de travailler chez Orange et ils sont 86 % à recommander le groupe comme une entreprise où il fait bon travailler. Ils considèrent en majorité le numérique comme une opportunité. Plus de neuf sur dix sont prêts à tester les nouveaux outils et modes de fonctionnement et les trois quarts pensent que cela leur permettrait d’être plus efficaces.

 

Bruno Mettling, directeur général adjoint en charge des ressources humaines s’en félicite : « Une dynamique globale positive et favorable est enclenchée, notamment en ce qui concerne la digitalisation, ce qui permet aux salariés de se projeter dans l’avenir et de se sentir bien dans l’entreprise. Ceci n’enlève rien à l’attention qu’il nous faut porter aux salariés les plus fragiles ».

 

Toutefois, les marges de manœuvre managériales restent un point de préoccupation, même si leur perception se bonifie un peu plus que précédemment.