La région Centre-Val de Loire formera  plus d’un millier d’aides-soignants par an  

Le conseil économique social environnemental régional (Ceser) et la région Centre-Val de Loire s’associent pour rendre attractif la profession d’aide-soignant. En plus des quelque 1070 places ouvertes chaque année dans la région, des admissions supplémentaires seront proposées en 2020 grâce au soutien financier du pacte régional d’investissement dans les compétences.

 

Le conseil régional Centre-Val de Loire prend en charge la formation d’aide-soignant des jeunes sortant du système scolaire, ainsi que des demandeurs d’emploi, indemnisés ou pas. Les personnes en formation, dès lors qu’elles ne perçoivent aucune indemnisation, peuvent bénéficier d’une bourse d’études de la région. Les personnes salariées peuvent également bénéficier d’une aide financière dans le cadre de la formation continue.

 

Le métier d’aide-soignant requiert un diplôme d’État (DEAS). Le cursus qui y mène dure 10 mois. Il est accessible dès l’âge de 17 ans, sans limite d’âge. Le titre peut être obtenu par la validation des acquis de l’expérience (VAE) ou dans le cadre d’un contrat d’apprentissage en alternance. En région Centre-Val de Loire, 16 instituts de formation sont habilités à dispenser la formation idoine.