La rentrée sous le signe de la peur du coronavirus

A en croire le sondage réalisé par la plateforme de recrutement en ligne Qapa  et dont les résultats sont publiés ce 24 août, la rentrée s’effectue sous le signe de la peur. La crainte du coronavirus est omniprésente. Plus de 56 % des personnes interrogées craignent de reprendre le travail et d’augmenter le risque d’être contaminés par le virus. A la question « la distanciation sociale en entreprise est-elle selon vous possible, la réponse des sondés est très nette : plus de 66 % déclarent qu’il est impossible de conserver constamment plus d’un mètre d’écart entre les personnes présentes dans leur entreprise.

 

Paradoxalement, les personnes interrogées ne semblent pas prêtes à observer les mesures de précautions recommandées. Elles sont 38 % à ne pas vouloir pas porter un masque en entreprise. Dans le détail, 12 % à refuseraient cette protection si elle n’est pas obligatoire et plus de 26 %  se disent prêts à enfreindre l’obligation de se couvrir le nez. L’une des raisons invoquées est l’incompatibilité du port d’un masque avec leur activité ou fonction.