La vérité sur les services offerts sur le lieu de travail

Quelle offre de services l’entreprise doit-elle concevoir pour répondre aux attentes de ses collaborateurs ? L’enquête Nexity-Ipsos donne la parole aux premiers concernés : les salariés. Plus de 300 salariés franciliens travaillant dans des entreprises de 500 salariés et plus ont été interrogés sur leurs perceptions, leurs usages et leurs attentes liés aux services en entreprise.

 

 

Salles de sport, conciergeries ou encore cafétérias à thème et autopartage, les entreprises proposent de plus en plus de services à leurs collaborateurs. Les services se multiplient, rythment la journée du salarié et lui facilitent la vie au travail, mais ils répondent surtout à un enjeu d’attractivité et de fidélisation des « talents » de l’entreprise. Véritable composante des politiques RH et des stratégies immobilières, l’offre de services doit correspondre à la fois à l’impératif de bien-être des collaborateurs et à la culture de l’entreprise.

 

L’étude révèle que les salariés disposent en moyenne de 11 services sur leur lieu de travail, mais aussi qu’ils désirent et réclament toujours plus de services. Les services semblent avoir toutes les vertus : ils favorisent le bien-être des collaborateurs (98 %), l’attractivité d’une entreprise en termes de recrutement (91 %), ils permettent aux salariés de mieux s’investir dans leur travail (86 %), ils renforcent le sentiment d’appartenance à l’entreprise (84 %) et servent à améliorer l’image d’une entreprise (74 %).

 

Les salariés sont très peu enclins à la critique puisque seuls 17 % d’entre eux estiment que les services rendent floue la frontière vie privée/vie professionnelle et 11 % pensent que ces services

posent des problèmes d’intimité ou de respect de la vie privée. Si les collaborateurs attendent une offre de services conséquente et diversifiée, l’usage qu’ils en font se révèle bien inférieur à leurs intentions déclarées. C’est le cas en particulier pour les services « sport & bien-être » : 1 salarié sur 10 seulement se rend au cours de sport proposé par son entreprise. Seuls les services de restauration remportent une adhésion unanime des collaborateurs (97 % d’entre eux les utilisent).

 

Si les services sont importants, les priorités des salariés se concentrent autour des questions de desserte en transport (96 %), de sécurité (91 %) et de qualité de vie avec des espaces verts et des commerces (82 % et 80 %). Les salariés sont également ouverts à de nouveaux modes de travail tel que le télétravail : 64 % des collaborateurs sont prêts à télétravailler une journée par semaine dans un espace dédié.