L’Afpa et Opcalia jouent la complémentarité

L’Epic et l’Opca vont travailler ensemble pour accompagner le développement des compétences des entreprises et précisant le soutien accru aux projets de gestion territoriale des emplois et des compétences (GTEC), tout en simplifiant les procédures administratives induites.

Les partenaires ont signé un accord de partenariat le 21 septembre. Ils ne perdent pas de temps en préliminaires.  Opcalia désignera d’ici à la fin de trois branches pilotes, vers lesquelles seront engagées des actions spécifiques au profit des PME, et visant à anticiper les besoins de compétences ; recruter des demandeurs d’emploi éloignés de l’emploi dans le cadre de démarches RSE ; à sécuriser les parcours des collaborateurs par la qualification des compétences. Cela passera notamment par la certification, la qualification, l’accompagnement vers la VAE, le tout dans une optique de gestion territoriale des emplois et des compétences (GTEC).

 

Opcalia et l’Afpa vont travailler ensemble à une meilleure lisibilité de l’offre et à la concordance des certificats de qualification professionnelle (CQP) , des certificats de qualification professionnelle interbranches (CQPI) qui relève de la responsabilité des branches et des certificats de compétences professionnelles (CCP) qui relèvent du ministère du Travail.

 

Ce n’est pas tout.  Les partenaires s’engagent à former chaque année au moins 50 jeunes issus d’outre-mer .  L’accord prévoit aussi une mission commune sur les programmes de sécurisation des parcours professionnels mis en œuvre dans les territoires au bénéfice de publics fragiles : chômeurs de longue durée, habitants de quartiers prioritaires de la politique de la ville, jeunes sans-emploi ne suivant ni études ni formation, alias Neets, etc.