L’Agirc et l’Arrco présentent leurs comptes

Pour la première fois, les régimes complémentaires dévoilent leurs comptes dès ce mois d’avril. Ils sont, sans surprise, déficitaires, à hauteur de 1,153Mds€

 

En 2014, le régime de retraite des cadres (Agirc) enregistre, après transfert de solidarité de l’Arrco vers l’Agirc et versement de la contribution d’équilibre de l’AGFF, un résultat technique déficitaire de 2,534 milliards d’euros. Ce déficit est partiellement compensé par des produits financiers. Le résultat global de l’Agirc est déficitaire de près de 1,99Mds€. Si le montant de la solidarité Arrco/Agirc reste stable, la contribution AGFF est en croissance de près de 200 M€. Les produits financiers issus du placement des réserves sont un peu plus élevés que l’an passé.

 

 De son côté, l’Arcco, régime de retraite complémentaire de l’ensemble des salariés, il enregistre, dans les mêmes conditions et après les différents transferts, un résultat technique déficitaire de 3,08 Mds€, revenant ainsi à son niveau de l’an passé. Comme pour l’Agirc, le déficit technique est partiellement compensé par des produits financiers. Au final, le résultat global de l’Arrco est déficitaire de 1,153 mds€.

 

Les deux institutions présentent habituellement leurs comptes en juin. À la demande des pouvoirs publics, et suivant les recommandations des corps de contrôle pour l’élaboration des comptes publics, ils les dévoilent pour la première fois début avril.

 

Les partenaires sociaux, qui pilotent les régimes de retraite complémentaire, ont ouvert un cycle de négociations sur les mesures permettant d’assurer l’avenir de la retraite complémentaire. Deux premières réunions se sont tenues avec l’objectif de signer un accord en juin 2015. La prochaine réunion a été fixée au 10 avril.