L’Apec perçoit une nette reprise du marché de l’emploi des cadres

La tendance haussière des trimestres précédents se confirme. 58 % des entreprises de plus de 100 ont recruté au moins un cadre au cours du deuxième trimestre 2016, soit une progression de 7 points par rapport à la même période de 2015.

C’est un peu plus qu’un frémissement du marché de l’emploi des cadres. Les entreprises qui recrutent le font plus souvent dans des volumes plus importants que précédemment. Autre signe encourageant : ces embauches correspondent plus souvent suie au développement de l’activité, même si les remplacements restent la raison principale dans plus d’une décision sur deux.

 

En pleine forme, les activités numériques se maintiennent à un haut niveau. Près de 89 %, des entreprises du secteur ont recruté au moins un cadre au deuxième trimestre 2016. Elles sont aussi nombreuses en proportion à envisager de recruter au moins un collaborateur de la même catégorie. Des signes de reprise dans le secteur de la construction apparaissent, mais restent fragiles. Dans l’industrie, les prévisions pour le troisième trimestre 2016 demeurent également prudentes. Le secteur du commerce et des transports poursuit son amélioration. La banque-assurance se veut plus confiante. Ses prévisions pour le prochain trimestre sont en hausse de 5 points par rapport à la même période, l’an passé.

Par ailleurs, les candidats sont moins nombreux à répondre aux offres publiées au dernier trimestre 2015 : une offre confiée attire en moyenne 42 candidatures contre 46 un an auparavant. Pour Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec, ces résultats, «reflet de la confiance des entreprises, convergent avec les prévisions de recrutements à mi- année : la reprise sur le marché de l’emploi cadre se confirme ».