L’autre visage de la Sécurité sociale : un des premiers recruteurs de France

L’Union des caisses nationales de sécurité sociale (Ucanss) écume les salons de recrutement. La Sécu n’est pas suffisamment identifiée comme un recruteur offrant carrières diversifiées dans près d’une centaine de métiers.

Au salon européen de l’éducation prévu du 18 au 20 novembre prochain, un stand sera dédié aux métiers de la sécurité sociale. Cette galaxie de 344 organismes qui emploie 150 000 salariés est un acteur important sur le marché de l’emploi en France, avec 5 000 recrutements annuels dans près de 80 métiers. Y compris dans les nouvelles technologies.

 

Le grand public l’ignore, le cliché de la Sécu repaire de ronds de cuir a la vie dure. « C’est un employeur qui ouvre des perspectives de carrières en CDI, des opportunités multiples de formation et des possibilités de mobilités professionnelles et géographiques », plaide l’Ucanss qui est en quelque sorte la centrale RH des organismes. Elle agit en tant que fédération d’employeurs ayant notamment pour mission de négocier et conclure les conventions collectives nationales de travail applicables aux personnels des organismes du régime général de sécurité sociale, de mettre en œuvre les politiques de formation du personnel et de contribuer à la définition d’orientations ou de cadrages RH. Sa marque employeur reste à peaufiner, mais elle y travaille.