Le cabinet de chasse de têtes Egon Zehnder snobe Paris

Le premier cabinet mondial de conseils en leadership organise une série d’événements sur le thème de l’égalité professionnelle à travers le monde, d’ici au 9 mai. Il s’agit pour le groupe de contribuer à la lutte contre le plafond de verre. Intitulé Les dirigeantes et leurs filles (Leaders & Daughters), ce programme tournera dans 40 villes, de Londres à Jakarta, en passant par Chigao et Hong Kong. Mais il ne passera pas par la ville de Paris, superbement ignorée. 

 

Le cabinet veut « soutenir les femmes actives tout au long de leur carrière professionnelle », explique Rajeev Vasudeva, directeur exécutif. Les points de vue recueillis à travers le monde éclaireront la manière dont l’entreprise pourra « de manière pragmatique, améliorer les opportunités et diminuer les obstacles à la réussite des femmes .  Sans l’engagement des principaux dirigeants mondiaux à servir de modèles dans le cadre de ce cheminement, nous ne pourrons pas accélérer le rythme du changement ».

 

Egon Zehnder  compte 450 consultants dans 68 bureaux et 40 pays.