Le cabinet d’expertise Syndex renouvelle sa gouvernance

Syndex, cabinet d’expertise au service exclusif des représentants des salariés, est aussi une Scop. Laquelle vient d’élire son nouveau comité de direction. L’occasion de réaffirmer son engagement en faveur d’un dialogue social équilibré.

 

Collégial, le nouveau comité de direction de Syndex est composé de cinq  directeurs (photo), dont deux entament un premier mandat. C’est le cas de  Catherine Allemand et d’Olivier Gazel. Les trois autres rempilent pour un second et dernier bail de trois ans :   Jérôme Barthe, Olivier Laviolette et David Dupuy. Le cabinet accompagne les CE et les CHSCT ainsi que les organisations syndicales. Il compte 17 implantations dans l’Hexagone et six filiales en Europe, pour un effectif de  420 experts.

 

Organisé en autogestion depuis sa création en 1971, Syndex a opté pour le statut de Scop en 2011 devenant le premier cabinet d’expertise-comptable de l’économie sociale et solidaire. Depuis, la  société qui a élargi son champ aux dimensions conditions et organisation du travail. Elle se définit comme un exemple de « structure professionnelle alliant intérêt collectif et pérennité économique ».