Le CAP fruits et légumes ouvrira ses portes en septembre 2018

C’est le genre de cursus que les partenaires sociaux et les pouvoirs publics aimeraient multiplier, à tous les niveaux de qualification. Le CAP primeur et né de leur collaboration, après un an de préparatifs.

 

Après un an de travail pour construire son référentiel, le CAP primeur, validé ce 31 mai par la branche, devrait être bientôt officialisé par arrêté du ministère de l’Éducation nationale. Il pourra donc démarrer dès la rentrée 2018. Saveurs Commerce (exUnion nationale des syndicats de détaillants en fruits, légumes et primeurs)espère que les centres de formation des apprentis et les acteurs de l’orientation relaieront le projet. Le cursus accueillera ses premiers candidats dès septembre 2018.

Saveurs Commerce caressait ce projet depuis 2012. Jusqu’ici, le métier de primeur et le savoir-faire qu’il requiert n’étaient reconnus par aucun diplôme de l’éducation nationale. Le CAP (niveau V) sera préparé en deux ans. La formation sera composée de deux blocs de compétences professionnelles. D’abord, l’approvisionnement, stockage et préparation des fruits et légumes. Ensuite, la mise en valeur et vente des fruits et légumes. L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignements théoriques en centre de formation d’apprentis (CFA) et enseignement du métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a signé son contrat.