Le commerce agricole et agroalimentaire peine à recruter des talents

La Fédération du commerce agricole et agroalimentaire (FC2A) cherche des talents. Elle en a fait le thème central de leur congrès réuni le 27 novembre à Paris

 

Avec 100 Mds€ de chiffre d’affaires, 22 000 entreprises et 180 000 salariés, le commerce agricole et agroalimentaire est un important gisement  d’emplois.Mais ses métiers restent méconnus du grand public et des professionnels du placement. La FC2A va donc multiplier les initiatives pour y rémédier : candidathèque,, job dating, job conventions, etc. Un partenariat a été noué avec le réseau Viadeo pour développer une plateforme commune de recrutement. Dans le même temps, une collaboration est engagée avec l’Association Jeunesse et Entreprises AJE). Par ailleurs, n guide du recrutement à l’usage des adhérents paraîtra d’ici à la fin de l’année.

 

Créée il y a seulement deux ans, la Fédération du commerce agricole et agroalimentaire agroalimentaire représente quatre filières : l’agro-fourniture, les grains, les bestiaux et les pommes de terre. Elle pourrait être rejointe par d’autres familles professionnelles voisines. « Cela permettra de renforcer la représentativité des grandes filières agricoles et agroalimentaires, à l’heure où il devient impérieux de lever les freins réglementaires et fiscaux ».