Le Groupe Adecco crée des pôles de compétences partagées par bassin d’emploi

Adecco marque un point dans la course à l’innovation que font les sociétés de services RH. Le groupe va créer des pôles de compétences partagées dans 50 bassins d’emploi, dans un délai de 12 à 18 mois. Le dispositif générerait 5000 CDI intérimaires d’ici fin 2017.

 

Adecco allie intelligemment la bonne vieille recette du travail à temps partagé et le CDI intérimaire. Le tout boosté par la puissance de son vivier de clients et de candidats. Un pôle de compétences partagées réunit cinq à six entreprises d’un même secteur d’activité, pour lesquelles Adecco s’engage, dans le cadre d’un partenariat, à mettre à disposition un groupe de cinquante à cent collaborateurs embauchés en CDI intérimaire. Ces équipes seront capables de répondre aux besoins des entreprises grâce à un parcours de formation personnalisé.

 

Le dispositif a l’avantage de concilier le besoin de flexibilité des entreprises et la sécurisation des trajectoires professionnelles. Les salariés concernés alterneront périodes de travail et phases de formation, à concurrence de 10 % de leur temps, notamment sur les métiers de demain. « En tant qu’intermédiaire de l’emploi, notre rôle est de répondre, aujourd’hui, précisément aux besoins des entreprises et candidats. Mais aussi, et surtout, d’anticiper et d’accompagner les mutations du marché du travail. Avec ce nouveau dispositif, nous faisons le pari d’une approche conciliant le partage de compétences et la montée en compétence, la flexibilité et la sécurisation des parcours » explique Christophe Catoir, président du groupe Adecco en France.

 

En amont et en aval de ce dispositif, Adecco dit observer cinq phases. Primo, l’analyse et la cartographie des besoins par bassin d’emploi, grâce à Adecco Analytics, outil de traitement de données.Secundo, le ciblage des entreprises partenaires, celles dont les métiers seront impactés par l’accélération de la robotisation et de la digitalisation et qui donc ont besoin de planifier leurs compétences à long terme.Tertio, le sourcing, l’évaluation et le recrutement des bons profils en évaluant la capacité des candidats à s’adapter à des environnements différents et également à acquérir de nouvelles compétences pour les préparer aux métiers de demain.Quarto, la mise à l’emploi via le CDI intérimaire : les collaborateurs alternent ainsi périodes de travail et périodes de formation, à concurrence de 10 % de leur temps. À travers ce dispositif, le groupe Adecco envisage de signer 5000 CDI intérimaires supplémentaires à horizon fin 2017.Cinquo, l’accompagnement des parcours, les collaborateurs bénéficiant d’un suivi des compétences et d’une formation continue personnalisée, orientée vers les métiers de demain. Cet accompagnement est assuré par une équipe de RH interne.